"Être Mère"est fait pour qui?

 

Voici quelques exemples de questions ou situations/problèmes

rencontrées par des parents et abordées dans nos rencontres à Être Mère :

 

* Comportement difficile de la part de l'enfant

Parent:

"Mon fils a trois ans maintenant.

Je ne comprends pas: mon mari et moi, nous pratiquons la communication non-violente.

Le respect envers l'enfant est très important pour nous.

On a toujours cru que l'enfant imite le comportement de ses parents,

donc aussi le respect.

Mais à vrai dire notre enfant ne nous écoute pas,

et il est même parfois violent envers nous.

Si on ne lui donne pas ce qu'il exige, il devient furieux.

Qu'a- t-on  fait de mal?"

 

Régulièrement, je rencontre des parents qui, vers les trois ans de leur enfant,

se sentent épuisés et déçus.

Ce sont souvent des parents qui s'engagent dans un travail sur eux.

Des parents qui pratiquent la communication consciente

risquent de se trouver face a un épuisement et une frustration.

Le parent donne beaucoup d'attention à son enfant, il est

à l'écoute de ses émotions, ses opinions et ses demandes.

Quand a son tou, l'enfant montre un comportement non-respectueux

envers les demandes et les besoins du parent, une question se pose: que se passe-t-il?

Les parents rencontrant ce genre de problématique sont invités durant l'accompagnement à porter un regard attentif sur l'équilibre entre l'écoute de l'autre et l'écoute de soi.

Où sont mes limites et comment je pose mes limites d'une façon respectueuse par rapport à mes valeurs?

 

* Autres exemples de comportements difficiles que des parents peuvent rencontrer:

 

--La relation entre frères et soeurs dans la famille.

Des difficultés d'adaptation surgissent souvent au moment de la naissance ou de l'arrivée d'un nouvel enfant dans la famille...

Comment faire face aux émotions de jalousie ou de colère du ou des grands frère ou soeurs?

Comment faire en sorte de créer un bon lien entre eux?

 

--Des problèmes de comportement pendant la période de l'adolescence.

Comment poser des limites (usage internet et téléphone, sorties, consommation d'alcool, etc)?

Comment (re)créer ou garder un lien avec un enfant qui ne veut plus être présent dans la vie de famille (se retire dans sa chambre voire fugue de la maison régulièrement, ou réagit de façon défensive)?

 

* Des parents à la recherche d'un équilibre entre vie parentale et vie professionnelle.

Comment combiner les deux sans s'épuiser?

Comment être certains que les besoins de vos enfants soient comblés tout en assurant vos responsabilités professionnelles?

 

Témoignage d'un parent:

"Quand notre deuxième enfant est né, on avait l'intention de faire pareil qu'après la naissance de notre premier.

C'est-à-dire; après six semaines de congé maternel, reprendre mon travail.

Tout a été tellement différent que prévu!

Mon bébé pleurait pendant des heures. J'ai repris le travail mais après trois mois, j'étais complètement ou bout du rouleau!

J'ai donc posé un nouveau congé. J'ai eu besoin de bien plus longtemps pour me remettre.

Tout cela m'a aidé à comprendre qu'élever des enfants n'est pas si évident. Ce n'est pas comme on nous fait croire parfois: qu'on continue notre vie comme si rien n'avais changé, alors qu'un enfant est entré dans notre vie. Notre bébé nous a aidé à trouver un rythme de vie plus juste. On a revu nos priorités en les remettant dans le bon ordre. Aujourd'hui, je travaille à mi-temps et mon mari fait des journées moins longues pour s'investir davantage dans la relation avec nos enfants. On a peut-être moins d'argent à investir dans des petits plaisirs, comme les vacances à l'étranger, mais je ne regrette pas. Je me sens tellement plus sereine aujourd'hui! Et les enfants me semblent plus détendus et joyeux"

 

Dans notre culture, le rythme de vie est très élevé.

Un parent se retrouve à assumer souvent un grand nombre de responsabilités.

Elever des enfants tout en menant une activité professionnelle n'est pas toujours facile ou évident a combiner.

On peut se sentir dans la survie alors qu'on cherche simplement à bien vivre, et cela peut nous amener à un burn-out, de la dépression ou des tensions dans la famille.

On a parfois besoin d'aide pour prendre du recul et retrouver de la clarté dans ses priorités

et une forme plus pratique à son quotidien.